Heure H - Gilles Kepel

Matins HEC / Heure H - 220 vues
mercredi 06 avril 2016
19:30 - 21:00
Asiem
PARIS FRANCE

Gilles Kepel

Gilles Kepel est diplômé d'arabe et de philosophie, est titulaire de deux doctorats, en sociologie et en science politique. 

Il a enseigné à la New York University en 1994, à l'université Columbia, également à New York, en1995 et 1996, et comme titulaire de la chaire Philippe Roman (professor of History and International Relations) à la London School of Economics en 2009-2010.

Collaborateur régulier au Monde, au New York Times, à La Repubblica, El País et à plusieurs médias arabes, il tient, en 2012, une chronique sur France Culture intitulée "Le monde selon Gilles Kepel" , consacrée au monde arabe contemporain après les révolutions et bouleversements de l'année 2011. 

Gilles Kepel est membre du haut conseil de l'Institut du monde arabe et directeur des études au programme sur le Koweït (Kuwait Program) à l'IEP.

La France dans la tourmente de la Radicalisation et du djihadisme 

Pendant les dix ans qui séparent les émeutes de l’automne 2005 des attentats de 2015 contre Charlie Hebdo puis le Bataclan, la France voit se creuser de nouvelles lignes de faille. La jeunesse issue de l’immigration postcoloniale en constitue le principal enjeu symbolique. La marginalisation économique, sociale et politique, entre autres facteurs, pousse certains à rechercher un modèle d’«islam intégral» inspiré du salafisme et à se projeter dans une «djihadoshère» qui veut détruire l’Occident «mécréant». 

Le changement de génération de l’islam de France et les transformations de l’idéologie du djihadisme sous l’influence des réseaux sociaux produisent le creuset d’où sortiront les Français exaltés par le champ de bataille syro-irakien. En 2015, plus de huit cents d’entre eux le rejoignent et plus de cent trente y trouvent la mort, sans compter ceux qui perpètrent leurs attentats en France. 

Dans le même temps, la montée en puissance de l’extrême droite et les succès électoraux du Front national renforcent la polarisation de la société, dont les fondements sont aujourd'hui menacés de manière inédite par ceux qui veulent déclencher, dans la terreur et la désolation, la guerre civile. C’est à dénouer les fils de ce drame qu'est consacré le dernier livre de Gilles Kepel: "Terreur dans l'Hexagone. Genèse du djihad français."

 

 

 

Auteur :
Astrid Veyrat

Staff
Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire
  • Imprimer
  • Ajouter à mon agenda        
Lieu
Rue Albert de Lapparent
75007 PARIS
Participants
Veuillez vous connecter pour accéder à la liste des participants.
0 participant