Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les 7 commandements du home-working

HEC Life Project - Blog

-

02/11/2020

Et vous, votre télétravail, vous le préférez au lit ou sur canapé ? Pour ne pas reproduire les erreurs du 1er confinement et éviter de terminer 2020 le dos en vrac (en plus du reste), il est grand temps de vous aménager un véritable espace de travail à la maison. Objectif secondaire : demeurer productif hors du cadre structuré de l'entreprise. En attendant de tous se retrouver en présentiel...


1) Des frontières, tu délimiteras

Soyons clairs : tout le monde n’a pas la possibilité de dédier une pièce entière à son travail, surtout si vous habitez en ville. Il n’en reste pas moins que délimiter un espace dédié à votre vie professionnelle vous permettra de mieux vous concentrer tout en préservant votre vie personnelle. Que vous choisissiez d’installer un petit bureau dans un coin de votre appartement ou de vous étaler sur la table à manger, veillez donc surtout à maintenir des horaires normaux et à vous déconnecter une fois votre journée terminée : les frontières sont aussi technologiques.


2) Ton espace, tu rangeras

L’or-ga-ni-sa-tion est votre mot d’ordre, plus encore qu’en entreprise. Ne laissez pas votre vie professionnelle empiéter sur votre espace personnel ! Pour cela, commencez par maintenir de l’ordre sur votre surface de travail : fini les papiers qui traînent, rangez-les dans des dossiers cartonnés. Placez une corbeille à papier sous votre table et un pot à crayon dessus plutôt que de les laisser rouler. Si vous en avez la possibilité, montez une étagère : elle désencombrera et allègera votre espace visuel.


3) Dès le matin, tu communiqueras

Travailler de chez soi ne signifie pas travailler seul. Si vous vous êtes associé, commencez la matinée par un message à vos collègues, comme si démarriez votre journée au bureau. Indiquez-leur en temps réel ce sur quoi vous travaillez – ce sera également une motivation pour vous tenir à vos objectifs – et n’hésitez pas à programmer des réunions Zoom informelles si vous n’habitez pas dans la même ville. Le lien social, c’est primordial ! 


4) Un siège ergonomique, tu choisiras

Oui c’est moche. Et cher. Voire même encombrant. Mais si vous envisagez de travailler chez vous régulièrement, il deviendra vite indispensable de ménager vos lombaires et vos cervicales. Travailler de son lit ou de son canapé, cela va bien 1h ou deux, mais à la longue, vous n’en tirerez que fatigue et tensions musculaires. Investissez donc dans un vrai siège de bureau, vos articulations vous remercieront.


5) Une position correcte, tu adopteras

Les pieds à plat sur le sol, les jambes décroisées, les fesses au bord du siège et non au fond, le dos droit, les yeux en face de l’écran – surélevé si besoin par un support d’ordinateur (pensez dans ce cas au clavier et à la souris supplémentaires). La table ne doit pas être trop haute par rapport à la chaise et si possible placée face à la pièce et non contre un mur ; n’hésitez pas pour cela à la retourner le temps de votre journée de travail, surtout si vous habitez dans un petit espace.


6) Un soleil de qualité, tu invoqueras

Pas question de travailler dans le noir ou en plein soleil : ces deux types de luminosité sont facteurs de fatigue et nuisent à la concentration. Choisissez un espace lumineux mais non exposé à la lumière directe (une fenêtre sur le côté de votre bureau est pour cela idéale). Placez une lampe sur votre table et pensez à l’allumer dès que le jour baisse pour ne pas abimer vos yeux. Enfin, évitez les réunions Zoom en contre-jour avec fenêtre dans le dos, pensez à vos interlocuteurs ! 


7) Un rythme de vie sain, tu préserveras

Dormir. Manger équilibré. Faire du sport. Boire de l’eau. Se doucher. S’habiller de manière professionnelle. Des évidences ? Pas toujours, à en croire l’historique de nos journées en télétravail… Au début surtout, imposez-vous une routine structurée et semblable à celle d’un emploi classique. Vous pourrez l’adapter au fur et à mesure en fonction de votre rythme biologique (par exemple en décalant les horaires de repas ou de lever) mais elle vous aidera les premiers temps à optimiser votre productivité. A la maison oui, mais toujours pro ! 

773 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

HEC Life Project - Blog

Comment tirer profit d’une période d’inactivité ?

photo de profil d'un membre

HEC Life Project

24 novembre

HEC Life Project - Blog

Comment choisir son coach ?

photo de profil d'un membre

HEC Life Project

02 septembre

1

HEC Life Project - Blog

4 conseils pour mieux suivre vos MOOCs

photo de profil d'un membre

HEC Life Project

22 juillet